Les beaux jours


Auteur / compositeur : Baltazar

 

Cette chanson a eu plusieurs vies. Le même titre mais un texte entièrement différent à sa création, des arrangements multiples sur différents projets, et juste avant de l'enregistrer pour l'album, j'ai eu envie de lui donner une nouvelle vie, un nouveau souffle. Je me suis beaucoup amusé à imaginer ce personnage qui se réveille un matin dans un monde où tous les codes ont changé, où les minorités sexuelles sont devenues la norme.

Ce matin, j’ai vu l’épicier
Embrasser mon voisin d’palier
Quand le feu est passé au vert Je suis parti en marche arrière
 
Sur le trottoir les demoiselles
Allaient par deux comme des jumelles
Elles ne se ressemblaient en rien
Mais elles marchaient main dans la main

V’là les beaux jours
Le vent souffle un parfum léger
V’là les beaux jours
J’ai l’impression d’être en plein rêve
V’là les beaux jours
Je suis quand même un peu sonné
Au paradis
Ont-ils tués Adam et Eve
 
J’ai croisé la garde montée
Torse nus et muscles huilés
Sur le parvis de Notre-Dame
Les deux mariées étaient des femmes
Manif’ d’hétéros à Bastille
On veut des droits pour nos familles
Un docu sur le p’tit écran
Les enfants du papa maman
 
V’là les beaux jours

Le vent souffle un parfum léger

V’là les beaux jours
J’ai l’impression d’être en plein rêve
V’là les beaux jours
Je suis quand même un peu sonné
Au paradis
Ont-ils tués Adam et Eve
 
Quelque chose a changé, ce matin le monde est plus gay
Tous les désirs basculent, ça boum boum autrement
Avant d’me réveiller
S’aimer, s’aimer tout simplement
 
Quelque chose a changé, ce matin le monde est plus gay
Tous les désirs basculent, ça boum boum autrement
Avant d’me réveiller
S’aimer, s’aimer tout simplement
 
Lorsque je me suis réveillé
Je n’étais toujours pas marié
Je n’peux même pas donner mon sang
Alors adopter un enfant…
 
V’là les beaux jours
Le vent n’a pas encore tourné
V’là les beaux jours
J’ai l’impression d’être en plein rêve
V’là les beaux jours
Je suis quand même un peu sonné
Au paradis
Faut-il tuer Adam et Eve
 
Quelque chose va changer, un matin le monde est plus gai
Tous les désirs basculent, ça boum boum autrement
On va se réveiller
S’aimer, s’aimer…
 
Quelque chose va changer
Quelque chose va changer
Quelque chose va changer
S’aimer, s’aimer tout simplement