Voyages immobiles


Auteur / compositeur : Baltazar

 

L'envie d'ailleurs est un thème qui revient souvent dans cet album. Quand le moment est venu de choisir son titre, Vol intérieur s'est imposé comme la synthèse de tous ces départs immaginaires.

Les avions dans le ciel
Me portent sur leurs ailes
Les voir filer au loin
Me fait rêver soudain

Leurs sillons dans le ciel
Sont comme des appels
Si je suis leur dessin
Trouverai-je le chemin
 



De pays merveilleux, de péninsules délaissées
De trésors fabuleux, d’îles offertes désertées
 
Le tarmac est en fleurs
Mes départs sont en pleurs
Faut qu’je trouve un oiseau
Kérosène à zéro
 
Allumez réacteurs
Et voyages intérieurs
Faut qu’je trouve un fuseau
Pour partir à Rézo
 
Un pays merveilleux, un jardin d’Eden oublié
Le dernier lagon bleu, un monde à moi pour décoller
Vous auriez pas vu ma fusée ?
 
 
Voyages solitaires, pas autour de la terre
Voyages immobiles suspendus à un fil
Voyages intérieurs, au détour d’une étoile
Scintillant sur une toile

 
 
S’envoler sur la peau
D’un tam-tam africain
Arrivée Rodéo
Sur le dos d’un félin

Se coucher dans les bras
D’un fantôme italien
Se réveiller diva
A la Scala, divin !
 
De pays merveilleux, j'aurai bientôt tout oublié
En trésors fabuleux, c’est par où la réalité
Où peut-on garer sa fusée ?
 
 
Voyages solitaires, pas autour de la terre
Voyages immobiles suspendus à un fil
Voyages intérieurs, au détour d’une étoile
 
Voyages solitaires, pas autour de la terre
Voyages immobiles suspendus à un fil
Voyages intérieurs, au détour d’une étoile
Scintillant dans les voiles
 
Voyage solitaire, pas autour de la terre
Suspendu immobile, à un fil intérieur
Une petite étoile
Scintillant sur une toile