Quinze ans


Auteur / compositeur : Baltazar

 

Le doute. J'ai écrit cette chanson à l'approche de la trentaine. Jaques Brel disait qu'on rêve sa vie jusqu'à quinze ans et qu'on passe le reste de sa vie à essayer de réaliser ses rêves de gosse. Qui sait...

A quinze ans j’ai rêvé ma vie
Pour m’échouer sur un nuage
Pour oublier, pour changer d’âge
J’ai voulu croire au paradis

Trouver mon langage et chanter
Mes propres mots, mes paysages
Avec ma voix, tout mon passé
Mais sans ruisseaux sur mon visage

J’ voulais pas vraiment fuir ma route
J’ voulais dans un monde parallèle
un peu d’hélium, avoir des ailes
Toucher les étoiles coûte que coûte


Bientôt quinze ans que j’rêve ma vie
Comme accroché à mon nuage
Sans oublier, j’ai changé d’âge
Je sais plus vraiment où j’en suis

Souvent j’ai peur d’en arriver
A la conclusion difficile
Que je m’accroche, comme à un fil,
A mon rêve d’enfant blessé

Pourtant chanter c’est mon pays
C’est la fenêtre sur mon jardin
C’est ma lumière, si je l’éteins
Comment avancer dans la nuit ?


Dans quinze ans que sera ma vie ?
Est-ce que j’aurai tourné la page ?
Pour débuter j’aurai plus l’âge
J’veux pas finir chanteur maudit

J’voudrais pas voir l’amour passer
Aussi près et sans maquillage
Sans l’arrêter pour qu’on partage
Une étagère, un canapé

C’est pas comme si j’avais choisi
De mettre de l’eau dans ma vie
Juste un peu d’ordre, juste un peu d’or
Puisque que tu brilles comme un trésor